Face à la confusion qui s’installe entre ces deux supports de création musicale, nous avons décidé de faire un article pour vous éclairer sur les différentes entre la platine DJ et le contrôleur DJ.

L’origine des platines DJ

Le métier de DJ est apparu pour la première fois vers la fin des années 70, avec le succès du disco. A l’époque, les animateurs DJ cherchaient à enchaîner les musiques sans temps de pause et pour cela, ils ont commencé à utiliser deux platines. Le modèle le plus apprécié pour sa fiabilité et sa solidité était alors la Technics SL-1200. Même aujourd’hui, celle-ci ainsi que ses déclinaisons plus récentes restent une référence dans le domaine de platines vinyles.

A partir des années 90, la marque Pioneer a commencé à proposer les premières platines CD ainsi que des tables de mixage DJM et les platines CDJ. Sachez que l’ordre des versions haut de gamme de cette marque s’est fait avec les DCJ500, 500 II, 500S, puis CDJ1000 MKI et ainsi de suite.

Force est de constater que ces produits sont loin d’être accessibles à tous les budgets. Une régie complète de platine DJ pour club coûte aujourd’hui plus de 5000 euros. Et encore, ce matériel est livré sans la moindre formation pour apprendre l’acheter comment l’utiliser. Il va encore falloir investir dans une formation qui est, elle aussi, payante.

Face à cette situation, des marques plus jeunes comme Hercules Audio, Denon DJ, Native Instruments et Numark se sont lancé, avec Pioneer, dans la vente des contrôleurs USB. Au début, c’était des petites platines à moindre coût. L’idée était de réduire la somme à investir par les DJ. Aujourd’hui, les platines et les contrôleurs ont deux gammes différentes pour des objectifs et marchés différents.

Platine vs contrôleur

La principale différence entre les deux supports se trouve au niveau de la lecture et des moyens d’enregistrement de musique. 

Avec une platine DJ, la lecture se fait au sein même de l’appareil qui est déjà doté d’un support de lecture et parfois une prise USB pour la relier à un ordinateur. Selon le fabricant, l’appareil sera compatible avec Serato, Rekordbox, EnginePrime ou encore Traktor. Les modèles haut de gamme de nouvelle génération font aussi office de contrôleur DJ.

En ce qui concerne le contrôleur DJ, les supports de lecteur se trouvent sur l’ordinateur. Vous l’avez compris, l’utilisation d’un ordinateur est obligatoire. Ici, il n’y a donc pas de moyen de lecture autonome intégré dans l’appareil. Pour fonctionner, le contrôleur a besoin d’un matériel software. En bref, le contrôleur dj a une dépendance envers l’ordinateur. Mais détrompez-vous, ceci est loin d’être un point négatif pour les Dj professionnels.

Pourquoi choisir les platines DJ ?

Voici les arguments qui défendent les platines DJ :

  • La platine est une véritable référence pour les clubs et les événementiels
  • Elle a tous les supports de lecture sur elle (SD, CD, USB)
  • L’équipement est séparé, c’est-à-dire table de mixage seule avec deux ou plusieurs platines.
  • Précision
  • Confort d’utilisation.

Pourquoi opter pour le contrôleur DJ ?

Le contrôleur DJ aussi a quelques points positifs à avancer pour faire pencher la balance de son côté. Voici quelques arguments :

  • Prix : il existe des modèles très variés, donc adaptés à quasiment tous les budgets
  • Facile à installer car dans la plupart des cas, les contrôleurs sont des Plug & Play
  • Facile à utiliser
  • C’est un produit tout en un, c’est-à-dire que la table de mixage, la carte son et les decks se présentent sous forme d’un seul produit.

Platine ou contrôleur, que choisir ?

La réponse dépend de votre besoin. Avant de choisir un support de mixage, posez-vous les questions suivantes : quelles sont mes priorités ? Quels sont mes besoins ? Quel est mon budget ?

Si vous recherchez un appareil qui vous permet de lire tous les supports de stockages audio, avec ou sans ordinateur, alors vous pouvez vous tourner vers la platine.

Si en revanche, vous recherchez un équipement pour vous lancer dans le Dj-ing, avec un budget assez limité et le support de lecture n’est pas un problème parce que vous avez déjà un ordinateur portable, alors le choix logique sera alors le contrôleur.